Comment aider ses recruteurs à être plus légitime en interne ?

Dans le vaste écosystème d'une entreprise, chaque rôle détient sa part d'importance. Cependant, celui du recruteur, souvent méconnu ou sous-estimé, s'avère crucial pour le dynamisme et la croissance de l'organisation. 

Lorsqu'on évoque la légitimité des recruteurs en interne, on touche à un sujet délicat, voire sensible pour certains.

Cette légitimité, pourtant essentielle à leur efficacité, est parfois mise à mal par des incompréhensions ou des attentes mal définies. 

Mais que se passe-t-il lorsque cette légitimité est contestée ou absente ? Est-ce uniquement la faute du recruteur, ou y a-t-il d'autres acteurs en jeu ? 

Nous vous proposons d'explorer ensemble dans cet article les défis de la légitimité des recruteurs en interne et de mettre en lumière le rôle crucial que joue le manager dans sa définition.

La légitimité des recruteurs : Pourquoi est-ce important?

🔎 L'importance d'un recruteur dans une organisation

Bien plus qu'un simple intermédiaire entre l'organisation et les candidats potentiels, le recruteur est le premier représentant de l'entreprise, offrant la première impression et définissant les premières interactions. 

Son rôle va au-delà de la simple acquisition de talents : il façonne l'avenir de l'organisation en sélectionnant les individus qui contribueront à sa vision et à sa mission. 

C'est lui qui définit, par ses choix, la culture, les compétences et les dynamiques d'équipe qui prévaudront.

🤝 La nécessité de gagner la confiance des demandeurs

La confiance est la pierre angulaire de toute relation professionnelle. 

Pour les recruteurs, cette confiance est d'autant plus essentielle qu'ils sont en interaction constante avec les demandeurs - les managers, les chefs d'équipe ou d'autres parties prenantes qui expriment un besoin en matière de recrutement. 

Sans cette confiance, le recruteur risque de se heurter à des obstacles, qu'ils soient manifestes ou latents.

Il s'agit, pour le recruteur, de montrer qu'il comprend réellement les besoins spécifiques du poste, d'illustrer sa capacité à attirer les meilleurs candidats, et de démontrer qu'il peut mener avec succès le processus de recrutement du début à la fin. 

Gagner cette confiance est essentiel pour éviter les retards, les malentendus et, au final, pour s'assurer que l'entreprise attire les talents adéquats.

En fin de compte, la légitimité des recruteurs ne repose pas uniquement sur leurs compétences intrinsèques, mais également sur la perception qu'ont d'eux les demandeurs. Et c'est là que le manager, par son rôle et son influence, peut intervenir pour bâtir ou renforcer cette légitimité.

Construction de la crédibilité : Les étapes cruciales

🤔 La compréhension profonde du poste et des besoins

Au cœur de toute stratégie de recrutement réussie se trouve une compréhension approfondie du poste à pourvoir et des besoins associés. 

Cela signifie aller au-delà de la simple description de poste pour vraiment saisir ce que le demandeur attend du futur employé en termes de compétences, d'expérience et de culture d'entreprise. 

Un recruteur légitime pose les bonnes questions, s'immerge dans le département concerné et interagit étroitement avec le manager pour s'assurer qu'il sait précisément ce qui est recherché.

👍 La proposition de candidats pertinents et adaptés

La capacité à présenter des candidats qui répondent non seulement aux critères de base, mais qui correspondent aussi à la vision et aux valeurs de l'entreprise, est une preuve manifeste du savoir-faire d'un recruteur. 

Il ne s'agit pas de bombarder le demandeur d'une multitude de CV, mais de filtrer et de sélectionner rigoureusement ceux qui sont véritablement pertinents. Cette étape, si elle est bien gérée, renforce considérablement la confiance entre le recruteur et le demandeur.

💎 L'art de captiver les meilleurs candidats

Le marché du travail est compétitif. Les meilleurs talents ont souvent le choix entre plusieurs offres. Le recruteur doit donc savoir comment se démarquer et attirer ces individus vers son organisation. 

Cela peut impliquer une communication stratégique, une valorisation des avantages de l'entreprise ou une négociation habile. Être capable de montrer que l'on peut attirer et retenir ces candidats convoités est un indicateur clair de la compétence et de la crédibilité d'un recruteur.

🦸 La maîtrise du processus de recrutement de A à Z

Le recrutement ne se termine pas une fois qu'un candidat est identifié. De la première prise de contact à l'intégration réussie du nouvel employé, le recruteur doit gérer chaque étape avec diligence et professionnalisme

Cela inclut des interviews efficaces, des retours constructifs, la gestion des offres et des négociations, et enfin, un suivi après embauche. Maîtriser ce processus de bout en bout est essentiel pour établir la légitimité d'un recruteur au sein de l'organisation.

Les obstacles courants à la légitimité des recruteurs

🍃 La passivité des demandeurs

L'interaction entre les recruteurs et les demandeurs est cruciale pour le succès du processus de recrutement. Lorsque les demandeurs sont passifs, cela peut sérieusement entraver la capacité du recruteur à travailler efficacement

Une telle passivité peut entraîner des retards dans le processus, une mauvaise communication et, finalement, des opportunités manquées. Plus grave encore, elle peut remettre en question la légitimité du recruteur, le plaçant dans une position défavorable malgré ses compétences.

⏳ Les retours tardifs ou absents

Un feedback constructif et en temps opportun est la clé pour orienter le processus de recrutement dans la bonne direction.

Lorsque les demandeurs tardent à donner leur avis ou ne donnent pas de retour du tout, cela crée une incertitude quant aux prochaines étapes. Cette situation peut non seulement prolonger inutilement le processus, mais aussi décourager les candidats potentiels qui attendent des réponses.

❌ Les rejets de CV sans explication

Refuser un CV est parfois nécessaire. Cependant, le faire sans fournir d'explication ne fait qu'accroître le fossé entre le recruteur et le demandeur

Il est essentiel que les raisons du rejet soient clairement communiquées, afin que le recruteur puisse affiner sa recherche et répondre aux attentes de manière plus précise à l'avenir.

🦸 La mise en place de critères irréalistes

Il arrive occasionnellement que les demandeurs aient des attentes irréalistes quant au candidat idéal. Ces critères inaccessibles peuvent rendre la tâche du recruteur quasiment impossible et entraîner des frustrations de part et d'autre. 

Les recruteurs ont besoin de critères clairs, réalistes et réalisables pour mener à bien leur mission.

🤷 L️e manque de disponibilité pour les rendez-vous avec les candidats

Les candidats de qualité sont souvent sollicités et leur temps est précieux. Si les demandeurs ne sont pas disponibles pour les entretiens ou repoussent constamment les rendez-vous, cela peut décourager ces candidats et les amener à explorer d'autres opportunités. 

Cette situation nuit à la réputation de l'entreprise et dévalorise le travail du recruteur.

🛏 L'absence d'efforts pour séduire le candidat

Dans un marché du travail compétitif, il est impératif que les demandeurs jouent également un rôle actif dans la séduction des candidats. Cela va au-delà de la simple offre salariale. 

Il s'agit de montrer la valeur de l'entreprise, sa culture et les opportunités qu'elle offre. Si le demandeur reste passif ou distant, le candidat pourrait remettre en question sa décision de rejoindre l'organisation.

La responsabilité du manager

👩‍🏫La formation des recruteurs :

Reconnaître un recruteur opérationnel :

Un recruteur opérationnel est celui qui comprend non seulement le marché de l'emploi et les techniques de recrutement, mais aussi les besoins spécifiques de l'entreprise et de ses différents départements. 

Il est capable de naviguer habilement entre les attentes des candidats et celles des demandeurs pour trouver la meilleure adéquation.

L'importance de la formation pour les recruteurs en herbe :

Tout comme dans n'importe quel métier, la formation est essentielle pour les recruteurs, surtout lorsqu'ils débutent. Elle permet d'affiner leurs compétences, d'approfondir leur compréhension des attentes de l'entreprise et de rester à jour avec les évolutions du marché du travail.

La spécificité de l'IT dans le recrutement :

Le domaine de l'IT est en constante évolution, avec de nouvelles technologies, méthodologies et outils émergents chaque jour. 

Le recrutement dans ce secteur nécessite une compréhension technique et une capacité à évaluer rapidement et précisément les compétences des candidats. Cela accentue le besoin d'une formation spécialisée pour les recruteurs IT.

🥇 Mettre le recruteur en conditions de succès :

Comment le manager peut créer un environnement propice ?

Le manager joue un rôle déterminant dans la création d'un environnement favorable au recruteur. Cela passe par la communication ouverte, la mise à disposition des ressources nécessaires et la garantie d'un soutien constant.

La participation active au briefing du poste :

Le manager doit s'impliquer activement dans le briefing du poste pour garantir que le recruteur a une vision claire et complète des besoins. Cette étape est cruciale pour aligner les attentes et établir une feuille de route claire.

La reconnaissance du recrutement comme un véritable challenge :

Reconnaître que le recrutement est un défi, surtout dans un marché compétitif, est essentiel. Le manager doit valoriser le rôle du recruteur, montrer qu'il est conscient des défis à relever et qu'il est prêt à soutenir le processus.

L'établissement des conditions de succès :

Il revient au manager de définir les conditions de succès, qu'il s'agisse de délais réalistes, de critères clairs ou de la disponibilité nécessaire pour les entretiens. En établissant ces conditions dès le début, le manager montre qu'il est investi dans le succès du processus.

Les conséquences si ces conditions ne sont pas respectées :

Le non-respect des conditions de succès peut avoir des conséquences néfastes, tant pour le processus de recrutement que pour la réputation de l'entreprise. Le manager doit être clair sur ces conséquences, qu'il s'agisse de la réévaluation du processus, de la modification des priorités ou de la recherche d'autres solutions.

Conclusion

La légitimité des recruteurs au sein d'une organisation n'est pas un luxe, mais une nécessité.

Leur rôle va bien au-delà de la simple présentation de candidats à des postes vacants. Ils sont les ambassadeurs de la culture d'entreprise, les premiers points de contact pour les futurs talents et les gardiens de l'adéquation entre les candidats et l'entreprise.

Leur légitimité repose sur la confiance qu'ils établissent avec les demandeurs, une confiance qui est gagnée par une compréhension profonde des besoins, une sélection rigoureuse des candidats et une gestion impeccable du processus de recrutement.

Cependant, cette légitimité est souvent mise à l'épreuve par divers obstacles, notamment la passivité des demandeurs, des attentes irréalistes, ou encore un manque de communication et de feedback. Ces défis, bien que communs, peuvent être surmontés avec l'engagement actif et le soutien du management.

Le rôle du manager s'avère donc incontournable dans cette équation. Il est le pilier qui non seulement forme et guide les recruteurs, en particulier dans des domaines spécifiques comme l'IT, mais qui met également en place un environnement propice à leur succès. En reconnaissant le recrutement comme un challenge, en établissant clairement les conditions de réussite, et en veillant à leur respect, le manager s'assure que le recruteur est en mesure de donner le meilleur de lui-même.

En fin de compte, le succès d'un processus de recrutement est le fruit d'une collaboration étroite entre le recruteur et le manager. Lorsque ces deux acteurs travaillent de concert, les chances de trouver le candidat idéal, qui s'aligne parfaitement avec la culture et les besoins de l'entreprise, sont grandement augmentées.

Les dernières actualités
orbitales autour de Neovity

4 raisons de recruter sur les softs skills

Alors que le monde professionnel évolue à une vitesse vertigineuse, l'importance des compétences techniques s'estompe au profit des soft skills. Plongez dans notre analyse approfondie pour comprendre pourquoi la curiosité, l'adaptabilité et la pensée critique sont désormais au cœur du recrutement réussi.

Lire la suite

Les 3 étapes d'un bon entretien de recrutement IT

Explorez les subtilités des entretiens de recrutement dans le secteur IT. De la compréhension des typologies de candidats aux erreurs fréquentes, cet article vous guide vers une approche d'embauche plus éclairée, centrée sur l'écoute et le respect.

Lire la suite

KPI du Recrutement : le Guide complet

De l'exploration des KPI incontournables à la découverte de ceux souvent négligés mais tout aussi capitaux, nous vous dévoilons comment suivre, analyser et utiliser ces indicateurs pour optimiser votre recrutement et pour collaborer plus efficacement avec vos demandeurs.

Lire la suite