Équité salariale dans l'informatique

Par: LE BRIS 10-9-2019

Catégories:Actualité du secteur informatique,

 

Le secteur français du numérique a un réel besoin de féminisation. La rémunération peut être un des leviers pour convaincre les candidates de s’inscrire dans ces filières.

Tous secteurs confondus, l’écart des salaires homme/femme se réduit doucement. Avec des caractéristiques équivalentes (poste, âge, ancienneté), une femme gagne en moyenne 45.520€ brut par an, contre 53.970 pour un homme en 2013. Soit 18.6% de moins.

Concernant les cadres, l’Apec a publié début Mars son étude sur les différences de salaires homme/femme. Cet écart est de 8.5% en Ile-de-France comme en Province.

On peut remarquer que l’inégalité s’accentue avec l’âge, l’ancienneté et le niveau hiérarchique. Il monte jusqu’à 14.1% pour de hautes fonctions comme la direction d’entreprise. Et diminue dans certains cas, comme dans le secteur informatique. Il s’agit de la fonction la plus masculinisée (seulement 20% de femmes) mais marque le plus faible écart : 5.5% entre homme et femme.

C’est le niveau le plus faible pour l’Apec mais il varie en fonction de l’âge. L’écart salarial pour les moins de 30 ans sera de 4.2% et monte jusqu’à 12.5% pour les plus de 50 ans.

Le travail réalisé par l’Apec a le mérite d’aller plus loin dans l’analyse. Selon les résultats de l’étude, les femmes cadres sont en moyenne plus jeunes que leurs homologues masculins et occupent moins souvent des postes à responsabilités. Ce qui tire les salaires vers le bas.