Comment justifier un trou dans le CV ?

Candidat

Problème de santé, année sabbatique, perte d’un emploi ou encore congé parental, nombreuses sont les raisons pouvant amener un homme ou une femme à faire une pause dans sa vie active. Mais, lorsque l’on veut reprendre, une question se pose : “comment justifier un trou dans le CV ?”.

Qu’on soit jeune ou plus expérimenté, beaucoup craignent d’être interrogés sur cette partie de leur vie par un recruteur lors de l'entretien d'embauche. Mais alors comment s’y préparer ? Quels arguments mettre en avant ? 🤔

C’est à ces différentes questions que nous allons répondre aujourd’hui afin de vous aider à être prêt le moment venu.

Assumer son parcours pour justifier un trou dans le CV

assumez son parcours pour justifier un trou dans le cv

Avant de vouloir convaincre les autres que ce trou dans le CV n’est pas problématique, il faut que vous en soyez vous-même convaincu ! 💪

Comment votre interlocuteur pourrait vous croire si vous ne vous y croyez pas vous-même ?

Évidemment, il est un peu plus complexe d’assumer une pause lorsque l’on ne l’a pas choisi (licenciement économique, maladie, etc.). Mais, étant donné que c’est hors de votre volonté, il n’y a aucune raison de se sentir gêné. Ce qui est arrivé n’est pas votre faute.

C’est donc au final plus “facile” à justifier auprès d’un recruteur.

Dans le cas où vous avez choisi de faire une pause, c’est l’inverse. C’est souvent plus simple à assumer mais plus dur à justifier.

L’astuce est donc de réussir à relier vos expériences passées lors de ces interruptions volontaires à des compétences que vous avez pu développer.

Par exemple : 

“La parentalité m’a fait devenir plus responsable”

“Ce voyage m’a permis de me recentrer sur moi-même et d’être moins stressé”

“Cette pause et ce bilan de compétence m’ont montré ce que je voulais vraiment faire de ma vie”

Et même dans le cas où vous vous êtes lancé dans un projet qui n’a pas fonctionné, il y a toujours des enseignements à en tirer. 😉

Bref, avant de justifier un trou dans le CV, assumez ce que vous avez fait, il n’y a pas de honte à avoir pris une pause. La vie est longue, et elle serait bien monotone si nous passions tout notre temps à travailler. 

Analyser votre parcours pour justifier un trou dans le CV

apprendre et justifier un trou dans le cv

Cela suit logiquement le premier point, lorsque vous êtes au clair sur ce que vous avez fait, penchez-vous sur les enseignements que vous en avez tiré et adaptez-les au poste recherché afin de justifier un trou dans le CV.

Le recruteur en face de vous se moquera du fait que vous ayez appris à construire un abri de jardin et cultiver des petits légumes. Par contre, si vous lui expliquez que ce projet a demandé rigueur, minutie et volonté, il sera beaucoup plus réceptif.

N’oubliez pas non plus, surtout sur des postes techniques, de montrer que vous êtes resté à jour sur les technologies et l’activité de votre secteur en général. Les recruteurs ne veulent pas de quelqu’un ayant besoin de tout réapprendre. 

Montrez-lui que vous pouvez être opérationnel très rapidement. 😎

Vous pouvez également utiliser ces choix personnels et professionnels pour justifier un changement dans votre parcours au recruteur.

Par exemple :

“La parentalité m’a fait comprendre que je voulais travailler pour un projet d’importance pour le futur de notre planète”

“Ce voyage m’a convaincu que je devais travailler à l’étranger”

“Cette pause m’a permis de me former sur un nouveau type de langage informatique”

En résumé, il faut réussir à montrer au recruteur que vous êtes capable de retirer quelque chose de toutes vos expériences, aussi compliquées soient-elles. Cela montre un esprit d’analyse et de rigueur très apprécié par les entreprises.

Anticipez le fait de devoir justifier un trou dans le CV

anticiper les questions pour justifier un trou dans le cv

La meilleure défense, c’est l’attaque ! Nous parlions de l’appréhension de se faire interroger sur un moment “creux” de sa vie active. Eh bien la façon la plus efficace de ne plus en avoir peur, c’est tout simplement de prendre le problème à bras le corps. 

Comment ? En anticipant les questions et en préparant les réponses adéquates. 🤓

Pour ce faire, n’hésitez pas à demander à un membre de votre entourage de jouer le rôle du recruteur, avoir un œil extérieur sur votre candidature sera toujours bénéfique.

Et là, deux choix s’offrent à vous lors de votre présentation. 

  1. Vous abordez directement, de front, ladite période sous la forme d’un monologue en listant les raisons qui vous ont poussé à prendre une pause (volontaire ou pas) et les enseignements que vous en avez tiré.
  1. Vous restez évasif sur le sujet et attendez les questions du recruteur. Questions auxquelles vous pourrez parfaitement répondre avec de bons arguments pensés lors des exercices précédents.

À nouveau, le but est de montrer au recruteur que vous avez été proactif durant ce creux.

Pour encore mieux anticiper les questions, vous pouvez même justifier ça dans votre lettre de motivation !

Soyez vous-même

soyez vous-même pour justifier un trou dans le cv

Ce conseil doit être celui que nous donnons le plus souvent à nos candidats (et aussi à nos clients).

Soyez honnête, restez vous-même. N’allez pas inventer une expérience que vous n’avez pas ou un atout que vous n’avez pas développé.

Dans le même thème, si vous étiez en recherche d’emploi pendant x temps, ne le raccourcissez pas. Les recruteurs en face de vous sont des professionnels, ils connaissent le marché du travail mieux que personne. Ils savent bien qu’une recherche d’emploi peut prendre du temps.

Ne pas être honnête peut rapidement entraîner une gêne si le recruteur cherche à en savoir davantage. Cette gène est visible et interroge sur l’authenticité du candidat, croyez-nous. 🤔

Et là encore, ils n’ont pas besoin de savoir ce que vous avez fait durant toute cette période, mais ce que cette période vous a apporté.

Le mot de la fin : restez zen

restez zen pour justifier un trou dans le cv

Bien que cette question de justifier un trou dans le CV revienne régulièrement, chez les recruteurs, au fond, ce n’est pas si important que cela.

Si avoir un trou dans son CV était rare et mal vu il y a quelques années, c’est loin d’être le cas actuellement. Les Français, et en particulier les jeunes, font de plus en plus de pauses durant leurs études et/ou leurs premières années de travail.

Alors restez zen, ayez confiance en vous et en vos capacités. Ce n’est pas un trou dans votre CV qui vous empêchera d’obtenir le job de vos rêves 😉.

Par contre, savoir l’expliquer et montrer ce que cela vous a apporté est la meilleure arme face aux recruteurs, comme nous vous l’avons expliqué dans cet article.

Si vous souhaitez aller plus loin, nous vous conseillons de lire notre article pour savoir comment réussir un entretien d'embauche.

Les citations Neovity

Ce n'était pas écrit
sur mon berceau
que j'allais devenir astronaute

Thomas Pesquet
Happy chief officer "French Touch"