Robotique et IA : 60 millions d’emplois générés

Le rapport de la World Economic Forum (WEF), fondation suisse à but non lucratif, fait le constat du développement de la robotique et de l’IA. Ces deux secteurs devraient créer 58 millions d’emplois supplémentaire que les 75 millions détruits dans les 5 prochaines années au niveau mondial.
Il faut tout de même préciser que la qualité, les emplacements et les formats subiront une grosse modification et que l’offre d’emplois à temps plein peut diminuer.

Les machines devraient effectuer 42% des tâches actuelles sur le lieu de travail d’ici 2022 contre 29% actuellement. Les entreprises pourraient de fait préférer les travailleurs temporaires ou les indépendants tandis que d’autres préféreront l’automatisation tout azimut des tâches.

La moitié des entreprises s’attendent à ce que le nombre d’employés à temps plein diminue dans les prochaines années bien que les perspectives d’emploi restent positives.
L’automatisation est un réel coup de pouce pour les petites entreprises mais elles devront continuer à investir dans leurs employés pour rester compétitives.
La question se pose ensuite à qui seront destinés des nouveaux emplois créés ? Seront-il accessibles à tous ?