Recruteur : Mieux comprendre leur profession

Début Juillet paraissait le livre blanc « Le recrutement dans tous ces états », l’occasion d’apporter un éclairage sur la profession de recruteur.

Le profil du recruteur
Il s’agit d’une personne qui doit être dynamique et avoir un grand sens du relationnel. Dans 76% des cas, ils ont choisi ce métier pour son aspect « humain », 52% pour le challenge perpétuel du poste et 44% pour la dimension stratégique de la fonction.
31% ont bénéficié d’une formation RH et les autres ont été formés en interne par des salariés plus expérimentés.

Sans surprise, les 3 tâches clés du recruteur sont :
– le brief avec le client ou manager. Une étape importante qui permet de construire l’ensemble du processus de recrutement, de vérifier qu’il dispose de tous les bons éléments et de trouver le bon candidat.
– le sourcing : la recherche de candidats
– l’entretien d’embauche ou de pré-sélection, physique ou téléphonique comme nous le faisons chez Neovity.

Des recruteurs stressés et sous pression

48% des recruteurs estiment avoir une charge de travail trop importante. Il existe toutefois une différence entre les professionnels exerçant en entreprise ou en cabinet de recrutement. Dans ce dernier cas, les recruteurs estiment certaines tâches comme chronophages et sans valeur ajoutée; mais elle sont toutefois nécessaire au bon fonctionnement de leur structure comme par exemple le reporting.

65% des interrogés sont stressés par leur mission ou par les objectifs fixés. Notamment à cause du grand nombre de tâches non quantifiables : brief, sourcing, rédaction d’offres, appels, …

A noter que tout de même 74% sont satisfaits de leur métier et que 93% estiment que leur fonction est stratégique pour l’entreprise.

Malgré tout, seulement 51% des cadres du secteur en poste s’y voient encore dans 5 ans. Le salaire n’étant pas une source de motivation pour 60% des personnes sondées. La moitié des recruteurs gagnent moins de 35.000€ par an. D’où la présence en nombre de jeunes profils (53% ont moins de 35 ans) à faible ancienneté.

FoxRHrecruteurs