ESN, la fuite des profils techniques

Le secteur IT connait depuis plusieurs années une pénurie de profils IT. Les ESN sont particulièrement touchées par ce phénomène et font de plus face à un turn-over important.
Les équipes techniques sont constituées de jeunes générations qui n’ont pas les mêmes aspirations que leurs parents. L’intérêt du poste, les missions, les clients ne font plus toute la beauté du poste. D’autres facteurs contribuent au bonheur des salariés : salaires, qualité de vie au travail, temps de trajet, situation géographique, préservation de la vie professionnelle, …

Si les modes de vie ont changés, la qualité des missions confiées aux profils techniques joue un rôle dans le désamour des ESN. Les anciennes SSII peuvent survendre des projets pour attirer certains profils mais les missions consistant à développer de nouvelles technologies et déployer des projets de A & Z sont plutôt rares. Et si ces projets sont amenés à tomber, ils ne sont pas confiés à des profils peu qualifiés.

La pénurie porte principalement sur les experts IT travaillant sur des domaines pointus. Et le modèle économique des ESN n’aide pas à garder ces experts. Il est vieillissant et se confronte à de nouveaux modèles. Le monde de l’entreprise est désacralisé par un nouvel eldorado représenté par l’entrepreneuriat.