Emploi IT : de jeunes profils pas assez formés

L’IT et le digital sont des secteurs en pleine mutation. Les enjeux évoluent, tout comme les métiers et le technologies et de fait les formations doivent s’adapter.

Une étude du cabinet Robert Half, met en lumière que selon les recruteurs, les jeunes candidats manquent de certaines compétences techniques : développement d’applications, administration de systèmes, gestion de projets, compétences logicielles, …

De nombreux responsables informatiques craignent de voir augmenter les menaces de sécurité d’ici 5 ans en raison d’une pénurie de ressources compétentes.

L’explosion des prestataires indépendants

Le cabinet Hays a publié mi-Janvier les résultats d’une de ses études sur les rémunérations nationales du secteur informatique. 69% des employeurs envisagent de recruter en 2017 et de plus en plus d’entreprises font appel à des prestataires indépendants comme soutien aux équipes internes.
Côté rémunération, un indépendant peut voir son taux moyen journalier osciller entre 450 et 600€. Un salaire 30 à 40% plus élevé qu’un employé informatique en interne.

Côté projets, les plus importants s’orientent vers la transformation digitale des entreprises. On constate une forte demande de développeurs web et mobile, mais également autour des projets d’infrastructure.

Les salaires techniques pour 2017

Dans l’IT, les salaires ont tendance à évoluer à la hausse. Pour les candidats, la rémunération reste un élément central dans la prise de décision; ce qui pousse de nombreuses entreprises à rendre leurs grilles de salaires publiques. Pour bénéficier des salaires les plus attractifs, il est tout de même nécessaire d’avoir une dimension stratégique ou des compétences spécifiques. Par exemple, un chief digital officer a une rémunération 30% supérieure à un profil « classique ».

Les salaires 2017 dans l’infrastructure