Editeurs de logiciel : quelles compétences cherchent-ils ?

Annuellement, le Syntec Numérique fait le point sur les compétences recherchées par les éditeurs de logiciels.
Il ressort que le secteur évolue trop rapidement par rapport à ses filières de formations. Ces dernières ayant leurs propres contraintes, elles ne peuvent évoluer à la même vitesse.

L’édition logicielle est locomotive de l’économie française. Les effectifs et le chiffre d’affaires connaissent même une croissance à 2 chiffres.

La filière est constituée principalement de PME/PMI, voir de TPE, qui cohabitent avec des champions nationaux tels que Dassault Systèmes ou Sopra Steria; et même internationaux comme SAP ou Sage.

C’est dans un contexte économique difficile que le secteur a réalisé de belles performances, notamment en terme de création d’emplois : près de 15.000 emplois ont été créés en 2 ans.

Le secteur est confronté à des enjeux qui peuvent affecter son développement :
– Problématique de pérennité, trésorerie faible, frilosité des structures de financement.
– Nouveaux concurrents comme par exemple les agences digitales.
– Difficultés à recruter et garder les profils.

Les éditeurs sont de plus en plus à la recherche de profils bénéficiant d’une double compétence : technique et commerciale, voir de gestion de projets.

Le Syntec Numérique met aussi l’accent sur les freins à l’accès à la formations continue. Il ressort que les contenus ne correspondent pas aux besoins. Le soucis de la localisation géographique se pose : beaucoup de formations sont en Ile-de-France mais beaucoup moins nombreuses en province. La plupart des formations sont trop longues et pour les petites structures il est impossible d’immobiliser un salarié tout ce temps.